Fuite

Cette scène ou Ray court pour sa vie est autant effroyable que spectaculaire.
Le plus impressionnant en termes de réalisation reste la façon dont Spielberg filme à hauteur d’homme une apocalypse sans nom. Totalement à l’inverse d’un Michael Bay qui fait juste tout péter, tout le temps, Spielberg, lui, choisit ne montrer cette destruction que succinctement.
Une fuite aussi intense que courte – une minute, pas plus. Mais une minute de fuite dans l’apocalypse totale.
La séquence suivante, en voiture devant un pont de Bayonne (New Jersey) explosant de toutes parts, est du même acabit. Deux minutes de destruction massive, plus impressionnantes que l’intégralité des films Transformers.

Publicités

Une réponse à “Fuite

  1. Pingback: La Guerre des Mondes (2005) | Les Films de Georgeslechameau·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s