Relatos Salvajes

relatos-salvajes.111

L’effet comique est particulièrement lié à l’effet de surprise. Cette double émotion récurrente est la grande force du film : une source de plaisir continuellement alimentée par les trouvailles visuelles et scénaristiques de Damian Szifron.

RELATOS SALVAJES, de Damian SZIFRON : 8/10
BH : 9/10, BMS : 8/10, EP : 10/10

L’intégralité de la critique, sur Le Blog du Cinéma

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s