The Spectacular Now

tumblr_mgpbdkikd31rs534co1_500
Un teen-movie qui bouscule les codes du genre.

L’introduction peut paraître trompeuse : un montage quasi épileptique nous présente en cinq impressionnantes minutes Sutter et sa meuf comme les rois du lycée, un couple parfait  qui explose suite à une supposée tromperie.
Puis Sutter se met la race, par désespoir/facilité/habitude, prend sa voiture, conduit et….

Fondu sur le titre du film, The Spectacular Now.

Soudain le film (re)commence, mais en un espèce de négatif du prologue.
Le programme est pourtant cliché : Sutter rencontre Aimee, ils deviennent amis, puis couple, puis le bal de promo, puis l’été, puis l’université…
Par contre, le choix des moments importants, les dialogues et l’interprétation (deux acteurs parfaits, subtils et nuancés, Miles Teller et Shailene Woodley) diffèrent des productions habituelles du genre.
Car le film s’attache à permettre aux personnages d’atteindre la maturité nécessaire à leur avancement, en les confrontant à leurs problèmes, plus universels qu’existentiels.
Ici, point de questionnement sur les envies de l’autre, mais plutôt une envie commune de s’affirmer face à sa famille, de se confronter à ses propres certitudes sur son avenir, qu’il semble pourri ou prometteur ;
Nul émoi adolescent s’étalant sur une heure trente, mais une évolution simple des personnages, d’un comportement naïf pour l’une, égoïste pour l’autre, à une ouverture d’esprit sur les possibilités que renferment leur avenir commun ou pas.
Le spectaculaire ne fait pas donc pas référence à la mise en scène ou à un parcours initiatique, mais plutôt à la prise de conscience des possibilités exponentielles du futur en opposition à la jouissance immédiate.
Le prologue, est en cela capital puisqu’il renforce la puissance d’une telle démarche.

Le spectaculaire du titre est néanmoins présent, seulement il n’apparaît jamais ou on l’attend.
Ces brefs moments ou la mise en scène devient purement illustrative n’ont pas de conséquence sur le déroulement de l’histoire, mais sur l’aura globale du film : un parti pris audacieux et judicieux.
Ce fameux plan séquence, l’engueulade dans la voiture, ou encore le dépucelage sont de purs instants de Cinéma. c’est d’ailleurs ce qui fait du film un hybride entre cinéma indé et hollywoodien, ou la promesse du spectaculaire se transforme en description réaliste d’un quotidien morne, mais plein de possibilités.

The Spectacular Now  7/10
BH : 7/10, BMS : 8/10, EP : 7/10

Si tu as apprécié cet article, nul besoin d’Ulule ou de Kickstarter pour me soutenir. Un Like suffit!

 

Publicités

Une réponse à “The Spectacular Now

  1. Pingback: Index des films, par note | Les Films de Georgeslechameau·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s